Seychelles: Sur les traces des quatre fantastiques

Les Seychelles sonnent comme une ribambelle d’expériences tropicales tant enchanteresses qu’inouïes. Les mythiques cocos de mer font la révérence à une majestueuse eau émeraude. Capricieuses et fascinantes, les criques se laissent éclabousser par la mer au doux clapotis. Les sublimes plages de sable blanc qui baignent chaleureusement dans l’Océan Indien se prêtent à un spectacle éblouissant. Ce moment magique où une flotte de tortues de mer vient accoster sur les rives seychelloises n’a d’égal qu’une rencontre phénoménale avec les fameuses tortues de terre géantes. Non, vous n’êtes pas en train d’halluciner! C’est tellement beau et surréaliste que l’on se croirait au cœur même du jardin d’Éden ou dans une superbe carte postale. Vous n’avez pas fait connaissance avec les quatre fantastiques des Seychelles…

Praslin, l’île du perroquet noir

Trois mots, douceur de vivre. En mode relax et no stress, savourez l’ambiance d’une promenade à Anse Volbert alias Côte d’Or. Anse Lazio accueille avec grand plaisir les adeptes de plongée sous-marine et les fans de baignade à ciel ouvert. C’est plutôt dans un havre de paix grandeur nature que la pittoresque Vallée de Mai vous reçoit. Au cœur de cette jungle exotique, une myriade de coco fesses se mêle à la forêt exubérante. Cousin et Curieuse, deux îlots exceptionnels qui promettent un éventail de rencontres d’exception. De surprise en surprise, préparez à chaque fois vos yeux: poissons multicolores, sterne fée, paille-en-queue, goéland blanc, perroquet noir.

Mahé, l’île d’abondance

Pour beaucoup, Mahé signe le prélude idéal pour une inoubliable croisière de luxe aux Seychelles. D’autres pressent le pas pour rejoindre Victoria, une ville charmante et agréable. Après une bonne dose de couleurs, sentez monter en vous la fièvre de l’architecture créole. Halte là, un selfie culte devant un monument culte s’impose: vous et Clock Tower, n’est-ce pas charmant? De l’avenue de l’indépendance au Jardin botanique de Victoria, vous aurez droit à un survol historique digne de ce nom. Le parc national du Monre et de Sainte-Anne mérite fort le détour. Après une époustouflante randonnée au milieu des frangipaniers et des flamboyants, pensez à longer la fameuse Route de Sans Soucis. Êtes-vous réellement tenté de fredonner Hakuna Matata?

La Digue, l’île de l’isolement

Tel un décor sculpté expressément sur commande, La Digue semble sortir tout droit d’un film. Blindées de rochers granitiques, les plages aux eaux turquoise de Grand Anse vous murmurent à l’oreille en profitant pour effleurer vos cordes sensibles. Vous voilà envoûté par le désir de paresser tranquillement au pied des cocotiers en sirotant du takamaka. Secrètement sportive, La Digue attire les amateurs d’équitation et de plaisirs nautiques. Si bronzer sous un ciel ensoleillé vous parle, n’attendez pas pour poser vos valises à Anse Cocos ou à Anse Sévère.

Silhouette, l’île sauvage

Incontournable, l’île de Silhouette suppose une parenthèse au carrefour du zen et du fun. Elle réunit le pouvoir irrésistiblement captivant des trois autres fantastiques de l’archipel seychellois. Comme Praslin et sa majestueuse plage, qui s’orné de cocotiers. À l’image de Mahé et ses collines ponctuées de richesses floristiques débordantes. Quant à la magnificence de son bord de mer, Silhouette fait vraiment penser à La Digue. Ne manquez pas de vous enivrer de farnientes ou de détente à volonté.

Auteur: sophie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *