De beaux canyoning en Rhône-Alpes :

Le canyoning est une pratique en vogue depuis quelques années et cela se comprend. Amateur de nature et de sport d’eau, vous serez ravis par cette activité de plein-air dans un cadre surprenant et sauvage. Le canyoning permet en effet de descendre le long d’une rivière par divers moyens : sauts, rappels, toboggans naturels…

Quoi de mieux alors que de visiter une région par l’intérieur en pratiquant le canyoning ? Grâce à cette activité, vous découvrirez des espaces insolites de cette belle région.

Dans plusieurs massifs, il existe des rivières ouvertes à cette pratique.

Si vous êtes en Rhône-Alpes et que vous vous demandez quel canyoning pratiquer, en voici une courte liste :

1 . Autour de Grenoble et Valence dans le massif du fameux et réputé Vercors :

Le

Canyoning Grenoble regroupe des activités de canyoning mais pas que, autour de la ville de Grenoble, comme le magnifique canyoning des Ecouges situé entre Grenoble et Valence. Il s’agit d’un immanquable et certainement l’un des plus beaux de la région ! Vous pourrez soit faire la partie haute soit la partie basse de la rivière mais la possibilité de la parcourir intégralement est également envisageable. Attention, cependant, car l’intégrale des Ecouges n’est accessible qu’aux sportifs aguéris maîtrisant la technique du rappel et avides de sensations fortes. En effet, des rappels de plus de 60 mètres sont à prévoir, ainsi qu’une activité durant en moyenne 7-8 heures dans la rivière.

 

Pour les familles ou les sportifs classiques, d’autres options sont envisageables. Le Furon est un très beau canyon à proximité de Grenoble et en ravivera plus d’un ! Il se fait également en deux parties d’une demi-journée ou en intégralité pour une activité journée. La première partie présente de nombreux rappels également vertigineux mais moins impressionnants que le canyoning Ecouges et notamment moins long en terme de durée, la seconde partie est plus accessible notamment pour les enfants.

 

Le Versoud est un joli canyon accessible et sans grande difficulté qui permettra de satisfaire grand nombre de sceptiques. Il se situe également entre Valence et Grenoble. Ce canyoning se pratique à la demi-journée.

 

L’Infernet est particulier car présente de nombreux rappels mais reste possible également. Il se situe dans le joli massif sauvage de la Chartreuse.

 

  1. Autour d’Annecy et Chambéry :

 

Le Pont du Diable est un magnifique canyoning de fin d’été ou d’automne mais assez sportif donc demande une bonne forme physique.  Celui d’Angon est très connu mais vaut le coup d’œil également et est vraiment à deux pas de la ville d’Annecy.

 

  1. Dans l’Ain :

 

Le Groin est un canyoning intéressant et très encaissé. De nombreux sauts et siphons seront sur le parcours.  Claustrophobes s’abstenir ! Pour les autres, le canyon sera très ludique.

 

En Rhône-Alpes, les massifs des Bauges, de l’Oisans regorgent d’autres canyonings intéressants quoique plus éloignés de grande ville. N’hésitez pas à vous renseignez sur ceux-ci : canyoning du Diable, de Ternèze, Etages…

 

Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à des professionnels guides et moniteurs de canyoning pour vous accompagner dans cette activité. Cela vous permettra d’apprécier la sortie en toute sécurité, avec du matériel adapté et de vous familiariser avec ce milieu si particulier naturel et insolite ! De plus, ce sont de vrais passionnés qui connaissent d’autant plus leur milieu de pratique puisqu’ils le respectent et l’appréhendent constamment.

Auteur: Lucy

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *