L’adoption de l’ESTA : une mesure prise pour renforcer les frontières des pays européens

Les États-Unis ont mis en place l’ESTA en 2009, l’AVE canadien a suivi sept ans après et en 2020, l’Europe envisage d’appliquer l’ETIAS. Cette formalité est une mesure de sécurité votée par les pays membres de l’UE suite aux menaces terroristes et à l’arrivée massive de migrants depuis ces dernières années. Pourtant, bien qu’il s’agisse d’une pièce qui vient s’ajouter aux conditions d’accès dans l’espace Schengen, son obtention reste simple et rapide.

L’autorisation de voyage électronique européen en quelques mots

Le système d’exemption de visa dont bénéficient les citoyens des 60 pays tiers pour entrer dans l’espace Schengen va bientôt changer. D’ici 2020, même si la demande d’un visa classique n’est pas nécessaire, il sera néanmoins obligatoire d’obtenir une autorisation de voyage électronique. La mise en place de l’application ETIAS fait suite à de nombreux facteurs. Mais ce sont surtout la crise des migrants et les attaques terroristes qui ont touché Paris et Bruxelles qui constituent les éléments déclencheurs.

Ainsi, pour renforcer la sécurité intérieure au sein de l’UE, les autorités ont décidé de mettre en vigueur l’ETIAS. Similaire à l’ESTA américain, ce dispositif sert principalement à moderniser les procédures de contrôle des frontières afin d’identifier rapidement les voyageurs susceptibles de troubler l’ordre public. De ce fait, tous les individus à risque seront interdits d’entrée en Europe, quels que soient les motifs de leur voyage. Par ailleurs, cette formalité a aussi pour objectif de confronter les menaces migratoires.

Les démarches nécessaires pour obtenir l’ETIAS

L’ETIAS n’est pas un visa à proprement parler. Ce document  est strictement destiné à tous les citoyens exemptés de visa et qui projettent de voyager ou de transiter dans un pays européen. L’autorisation de voyage électronique n’est valable que pour les déplacements de courte durée, soit ceux qui n’excèdent pas les trois mois. Ceux qui souhaitent s’expatrier dans un État européen doivent passer par les démarches classiques et celles-ci prendront plus de temps.

Pour obtenir une autorisation ETIAS, le voyageur doit seulement se connecter sur une plateforme dédiée à cet effet. Celle-ci sera communiquée prochainement au grand public dès que la formalité sera en vigueur. Par la suite, le requérant sera amené à remplir un formulaire en ligne. Les données exigées concerneront principalement les motifs du voyage dans l’Union européenne et l’identité du touriste et  de ses antécédents médicaux et judiciaires. Durant cette étape, il est important de donner des informations correctes. Si aucun problème n’a été relevé, l’autorisation sera remise par courriel dans les 72heures qui suivent le payement. Elle  aura une période de validité de 5 ans.

Auteur: Lucy

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *