Les points à comprendre sur le visa électronique pour l’Inde

Comme l’ESTA des États-Unis ou l’ETIAS de l’Union européenne, le visa électronique Inde a été instauré par les autorités locales depuis mai 2015. Cette formalité est opérationnelle dans les 25 aéroports du pays comme Bagdogra ou Chennai et dans les 5 ports indiens  comme  Mangalore et Mumbai. De ce fait, toute personne souhaitant voyager en Inde doit réaliser cette procédure.

Les conditions pour bénéficier du visa électronique pour l’Inde

Pour bénéficier du visa électronique indele touriste est invité à effectuer une demande en ligne. Il n’est nul besoin de se déplacer au consulat indien pour préparer les paperasses, car tout se passe uniquement sur internet. À cet effet, il est envisageable de réaliser la requête à la maison ou au bureau avec un équipement informatique connecté à internet.

Tout un chacun n’a pas le droit d’obtenir ce type de visa électronique. Seuls les ressortissants des 102 pays comme le Kenya, l’Anguilla, l’Argentine et la Thaïlande peuvent bénéficier de cette nouvelle formalité. Dans le cas où le voyageur ne répond pas à cette condition, il peut réaliser une demande du visa traditionnel chez les autorités compétentes.

Ceux qui souhaitent résider définitivement en Inde doivent également consulter le consulat, puisqu’ils ne peuvent pas jouir de cette nouvelle démarche. Cette dernière est valable pour les hommes d’affaires et les touristes. D’autres motifs comme le traitement médical ou le yoga sont aussi autorisés.

Excepté le  visa électronique, la personne doit se munir d’un passeport valide pendant 6 mois à partir de la date d’arrivée en Inde. Le billet de continuation ou de retour fait partie pareillement des paperasses obligatoires pour pouvoir se rendre à l’Inde.

Les principaux avantages du visa électronique pour l’Inde

Depuis la mise en place du visa électronique pour l’Inde, il devient tout à fait facile de visiter le fleuve Le Gange et la Côte de Malabar. Il est possible de se passer des démarches de demande du visa classique, ce qui nécessite beaucoup de temps et d’argent.

Actuellement, tout s’effectue en ligne. Il suffit de se connecter au site spécialisé qui se charge de la requête. Une fois le formulaire complété, il ne reste plus qu’à régler les frais du dossier  pour  préparer le voyage. Selon les habitués, le coût s’avère moins cher que la somme dépensée lors de la demande du visa traditionnel.

Toutes les informations fournies dans le questionnaire sont enregistrées dans des formalités de haute sécurité par les autorités indiennes. Seul le ministère des affaires étrangères a accès à ces données. Grâce à tous ces avantages, contempler le Temple du Lotus devient envisageable.

Auteur: Lucy

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *