Autorisation ESTA : formalité obligatoire pour voyager aux Etats-Unis

Les vacances de Pâques approchent, c’est l’occasion idéale pour partir aux États-Unis. Pour entrer dans cette contrée, il est obligatoire de faire une demande d’autorisation ESTA. Le gouvernement américain a mis en place cette nouvelle formalité afin de simplifier toutes les démarches administratives. Toutefois, la procédure s’avère encore peu connue. L’article récapitulera alors toutes les informations utiles sur le sujet.

Les essentiels à savoir sur l’autorisation ESTA

Excepté la facilité des démarches, l’ESTA est surtout établie pour affermir la sécurité face aux attentats terroristes. Il est capital de vérifier tous les renseignements nécessaires concernant les touristes, peu importe l’âge et le sexe. La demande d’autorisation est obligatoire pour les personnes venant des pays qui contribuent au programme d’exemption du visa. Le requérant doit avoir en sa disposition un passeport biométrique ou électronique à jour. Une fois ces critères remplis, il peut procéder à la demande de ce document pour profiter de son séjour aux Etats-Unis.

D’ailleurs, le remplissage du formulaire n’occupe que peu de temps. Il suffit de suivre toutes les instructions du site officiel du gouvernement américain. Il est conseillé de bien lire la question avant de répondre afin d’éviter les ratures. Il faut savoir que ces dernières peuvent empêcher l’obtention de l’autorisation ESTA. En savoir plus sur ce site : http://www.estavoyage.com. Le résultat de la requête se fait dans les 72 heures au maximum. À savoir que l’autorisation ESTA a une validité de 2 ans et le séjour du voyageur ne doit pas dépasser les 90 jours.

Comment bénéficier de l’autorisation Esta ?

Il existe quelques conditions d’éligibilité de certains pays au programme ESTA. Seuls les ressortissants de ces nations peuvent bénéficier de cette formalité d’entrée. Actuellement, il existe 38 pays qui font partie de ce programme dont l’Allemagne, l’Espagne, l’Islande, Suède et  Suisse. Il est bon de préciser que ces contrées ont une relation diplomatique étroite avec les États-Unis. Ainsi, afin de profiter de cette formalité d’entrée, le touriste doit être un résidant dans l’un de ces pays membres.

Le demandeur doit également posséder un passeport biométrique qui peut être conforme avec le système de l’administration des États-Unis. Les personnes qui étaient en prison ou bien atteintes d’une maladie grave ou contagieuse ne peuvent pas réaliser la requête ESTA. Dans le cas où les particuliers ne figurent pas parmi ces conditions, ils peuvent profiter du programme d’exemption de visa. Par contre, ces particuliers peuvent toujours demander un visa classique au consulat américain s’ils souhaitent visiter les États-Unis.

 

Auteur: Lucy

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *