Se lancer dans le tourisme vert en Guadeloupe

La Guadeloupe est un archipel composé de sept îles baignant dans la mer des Caraïbes. Elle est localisée dans le continent américain, dans les Antilles. Toutefois, elle se définit comme un département de l’outremer français. Prise entre mer et montagne, cette contrée est une destination d’écotourisme par excellence. Volcan, massif, forêt, plage, cocotier… autant de richesses qui décorent ce havre de paix. Selon votre préférence, vous pouvez vous aventurer aux mangroves de l’îlet Macou, explorer les jardins botaniques de Deshaies, vous adonner à une randonnée sur la route de la Traversée ou encore vous évader au Grand Cul-de-sac marin.

Explorer les jardins botaniques de Deshaies

Les sites et réserves naturelles ne manquent pas en Guadeloupe. Deshaies est la première destination recommandée pour admirer la richesse environnementale de l’archipel. Cette commune française est localisée dans le nord-est de l’île de Basse-Terre. Comme de nombreuses stations balnéaires, elle dispose d’une large étendue de plages bordées par des cocotiers. Toutefois, cette localité attire principalement les amoureux de la nature par ses parcs botaniques. Le jardin des orchidées fera le bonheur des amateurs de fleurs. S’étendant sur une superficie de 2 000 m², il abrite d’innombrables espèces d’orchidées des Antilles. Le Jardin botanique de Deshaies est une autre niche écologique où se développent les richesses floristiques de la région. En parcourant ses 7 hectares, vous trouverez sur votre chemin la surprenante rose de porcelaine, les hibiscus, le gingembre rouge et de nombreuses plantes qui émettront les arômes du tropique.

Pour un instant d’évasion au Grand Cul-de-sac marin

Le Grand Cul-de-sac marin est une destination idéale pour se perdre dans la nature. Étant à la fois une baie et une réserve naturelle, elle est gérée par le parc national de la Guadeloupe. Outre ses sites de plongées, ses eaux cristallines ainsi que ses larges étendues de sable blanc, l’endroit regorge d’une panoplie de joyaux qui mérite le détour. Il tient d’ailleurs un rôle écologique important dans cette contrée grâce à ses forêts marécageuses, ses marais herbacés ainsi que ses mangroves. Ces derniers, par exemple, protègent la terre lors des cyclones, tsunamis ou ouragans. Leur résilience écologique permet à la nature de se redresser plus facilement suite aux dégâts causés par ces intempéries. Une balade en kayak dans les mangroves du Grand Cul-de-sac marin vous donne l’occasion de découvrir les palétuviers et les nombreuses espèces d’oiseaux.

S’aventurer sur la route de la Traversée

Desservant les communes de Petit-Bourg à Pointe-Noire, la route de la Traversée est une voie recommandée à tous ceux qui souhaitent tenter une randonnée en pleine nature. En effet, en empruntant ce chemin, vous vivrez des instants magiques dans une grande forêt primaire, tropicale et humide de la Basse-Terre. Longeant sur 17 km, ce parcours est un terrain idéal pour tester votre endurance tout en admirant la nature luxuriante que les lieux vous réservent. Lors de votre itinéraire, vous verrez aussi le zoo de la Guadeloupe, la maison de la forêt ainsi que les belles cascades aux écrevisses. Les points d’eau de ces chutes vous promettent une bonne partie de baignade dans des eaux limpides.

Auteur: admin

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *