Aperçu sur la sites attractifs du Madagascar

Prendre l’avion pour Madagascar et atterrir sur la presqu’île du bout de monde n’est plus un rêve, même si cette île de l’océan Indien se trouve à près de 11 heures de vol en direct de Paris. Reconnue pour ses 97 espèces de lémuriens, ses 3000 variétés d’orchidées et ses 7 espèces de baobabs contre une seule en Afrique, Madagascar reste une destination touristique incontournable.

Quelles sont les formalités pour un visa vers Madagascar ?

Si la décision est prise   pour  se rendre à Madagascar, il ne faut pas oublier de se conformer aux exigences des formalités. En l’occurrence, il faut obligatoirement avoir un passeport valable encore 6 mois après le retour même pour les mineurs, quel que soit leur âge. La possession d’un billet retour est également exigée.

Obligatoire et payant, il est aussi nécessaire d’avoir un visa pratique, un visa court séjour moins de 3 mois qui peut être délivré lors de l’arrivée aux aéroports d’Antananarivo et de l’île de Nosy Be. Il est à noter que le paiement de visa se fait en espèces lors de sa délivrance. Si un voyage en Afrique noire continentale est prévu avant ou après le séjour, un vaccin de fièvre jaune est obligatoire. Et enfin, l’achat d’une vignette touristique à l’arrivée est recommandé.

La demande de visa en ligne, prévue pour le second trimestre 2018, n’est pas encore fonctionnelle. Par ailleurs, l’opérationnalisation de l’e-visa Madagascar ne traitera que les visas touristiques à entrée simple pour une durée maximale de 90 jours.

Quels sont les sites touristiques à découvrir sur l’île ?

Il n’y a pas d’animaux sauvages comme sur le continent africain à Madagascar. Mais malgré cela, les attraits pour un touriste seul, en famille, avec des collègues ou en groupe ne manquent pas. Du nord au Sud, des opportunités sont offertes pour le tourisme à savoir :

  • La réserve naturelle intégrale de Lokobe dans l’île volcanique de Nosy Be au Nord-Ouest : un petit paradis pour de nombreuses espèces de lémuriens,
  • Le Parc national de Masoala (Nord-Est) avec ses 400 km de forêt tropicale et 3 parcs marins : le parc renferme l’Aye-aye, le plus grand des primates nocturnes du monde,
  • Le Parc national d’Andasibe-Mantadia (est), pas loin de la capitale de Madagascar avec ses 11 espèces de lémuriens dont l’Indri-Indri le plus grand lémurien du pays,
  • Le Parc national de l’Isalo(Centre-Sud), remarquable pour son relief parsemé de piscines naturelles,
  • Le Tsingy de Bamaraha (Centre-Ouest) : la plus grande réserve naturelle où le « tsingy » sont des pointes assez élevées parsemant un plateau calcaire,
  • L’Allée des Baobabs (Centre Ouest) : un paysage exceptionnel bordé de plusieurs baobabs gigantesques,
  • Ifaty (côte Sud-Ouest) : un endroit idéal pour la plongée sous-marine et la pêche,
  • Le Parc national de Ranomafana (Sud-Est) qui est l’un des parcs le plus populaire de l’île.

Auteur: Lucy

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *