Des vacances surprenantes dans les massifs alpins

La rudesse des saisons et l’érosion dessinent des reliefs abrupts impressionnants, accessibles difficilement, parfois uniquement en deux roues. Cyclistes et motards parcourent ainsi les lacets des routes sinueuses, pratiquant un loisir de découverte et de plein air en totale liberté. S’arrêtant dans les endroits les plus incroyables. Nul besoin de rouler vite, la moyenne se situe autour de 30 kms par heure en moto et 10 kms par heure en vélo. Les montées de cols particulièrement appréciées permettent de passer de vallée en vallée avec la certitude de découvrir sur l’autre versant de nouveaux panoramas somptueux.

Une formule originale de séjour de découverte

Le 2-roues permet ainsi de profiter au maximum de cet environnement de plein air. Les riders apprécient ce contact direct avec la démesure de ces espaces naturels. Économique, ce mode de déplacement permet de parcourir rapidement de multiples vallées… toutes les conditions sont réunies pour pratiquer cette passion dans un cadre exceptionnel. Chaque balade contribue à la réussite de vos vacances moto dans les alpes : les massifs français présentent chacun des particularités très fortes, chaque expédition permet de découvrir ces spécificités. Le dépaysement offert par ce choix de formules est ainsi maximal.

Le Vercors, des routes sinueuses au pied de falaises abruptes

Plusieurs parcs naturels régionaux vous accueillent: Les écrins, la Chartreuse, le Queyras, le Mercantour, Le Vercors … Et il convient parfois de poser son véhicule pour apprécier pleinement les lieux : Les écrins abritent en leur cœur un joyau vierge de toute présence, un immense lac naturel d’altitude, formé par l’affaissement d’une montagne entière. Cet éboulis ruisselle de cascades entre les arbres, et l’accès au lauvitel ne peux se faire que par un étroit chemin de randonnée. Seul ce corridor est ouvert à la présence de l’homme. Les espèces naturelles emblématiques des Alpes y trouvent un immense sanctuaire. Il y règne un sentiment de pureté immédiatement perceptible par le voyageur accédant à ses rives. Puis , un peu plus loin, en redescendant vers le col d’Ornon, vous passerez par le lac de Monteynard pour vous engouffrer dans le Vercors et ses magnifiques falaises abruptes, et ce n’est que le début du programme!

Auteur: Lucy

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *