Un clin d’œil sur les merveilles du Mali

Fascinant ! Un mot qu’on dirait inventé pour le Mali. Qu’elles ont fière allure les dunes sablonneuses du nord, et que dire de la kyrielle de savanes émaillant le Sud ? Pour ce qui est de ce zigzag fluvial arrosant le tapis aride du pays, le Niger éblouit tout court. Est-ce là toute la magnificence de Dame Nature qui s’est incarnée en lui ? D’une beauté qui défie le réaliste, le paysage malien séduit d’un premier regard. Entre l’hostilité du désert et l’harmonie des oasis, les mythes se mêlent à la réalité sans vraiment se toucher de près. Voici venir cinq piliers du Mali édifiés dans une forteresse naturelle extraordinaire.

Le désert du Gourma, l’incontournable !

Imaginez-vous quelque part en Afrique subsaharienne, là où la culture nomade pérennise secrètement dans un village camouflé entre les montagnes de sable. Puis soudain surgit l’envie irrésistible de vous désaltérer dans un point d’eau à l’instar de ces hommes du désert, fiers et aguerris. Que voulez-vous, tradition bédouine oblige ! Les plus chanceux parleront de leur rencontre avec les derniers éléphants du Sahel.

La falaise de Bandiagara, l’inimitable !

Tel un décor sculpté sur commande, la falaise de Bandiagara ne laisse personne indifférent. Si les villages Dogons sont les destinations phares de votre randonnée, Banani n’en est pas moins. D’une beauté sans pareil, les maisons en terre se mêlent à la roche pour offrir un décor renversant. Somptueux et pas moins étranges, les habitats troglodytiques se dévoilent comme des chefs-d’œuvre architecturaux de la préhistoire.

Siby, le légendaire !

Avec ses grands airs ensorcelants, Siby se dessine dans l’infinité du paysage qui invite à l’exploration. Dans le sud de Bamako, cette représentation parfaite de la sérénité vous livre au pays des super héros de l’histoire malienne. L’arche de Kamadjan vous raconte le mythe. Ce joyau de verdure qui fut jadis le théâtre d’une alliance en or devient un lieu incontournable des amoureux d’escalade. Certains le voient aussi comme la juteuse capitale de la mangue.

La boucle du Baoulé, la belle !

Le Baoulé, le meilleur endroit du Mali pour se perdre dans une nature reconnue pour sa richesse faunique et floristique démesurée. Dans ce parc naturel où la folie de la grandeur envoûte et déroute, rien ne sert de presser le pas. Restez plutôt attentif au paysage, sinon vous risquez de manquer la ribambelle de peintures rupestres qui chamarre les falaises de la vallée. Dans ce kaléidoscope de splendeurs, les palmeraies semblent sortir tout droit des mille et une nuits, alors que les forêts de bambous vous téléportent tout droit au pays du « soleil levant ».

Les chutes de Gouina, les incroyables !

Point de chute des globe-trotters en quête de dépaysement, les chutes de Gouina sont l’ultime récompense après un fastidieux trekking dans les entrailles des pistes rocailleux. Sentez le parfum de paix et d’authenticité qui jaillit de ce bout d’Éden. Vos yeux seront émerveillés par le resplendissant défilé floral. Laissez-vous embarquer dans une escapade grandeur nature via un écrin aux mille et une facettes.

Auteur: sophie

Share This Post On

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *